Le Saviez-vous ?

Quatre hérissons sur mille seulement atteignent l’âge de 10 ans !

La dispersion massive des fourrés denses, la déforestation et les pesticides des cultures ont conduit certains hérissons à immigrer dans nos jardins afin d’y trouver refuge. Outre la sélection naturelle auquel il doit faire face (20 % des juvéniles meurent avant d’avoir quitté le nid), les survivants décèdent avant d’atteindre leur première année. Le jeune hérisson qui quitte le nid a désormais une espérance de vie inférieure à 2 ans.

- 26 % d’entre eux meurent intoxiqués par les pesticides (Métaldéhyde) tue-limaces,
- 24 % sont éliminés par le trafic automobile,
- 18 % sont décimés par le parasitisme (asticots, tiques, puces),
- 13 % meurent d’épuisement et de faim,
- 10 % décèdent noyés dans les piscines, blessés par les débroussailleuses, brûlés dans les tas de feuilles, prisonniers dans des filets,
- 9 % seulement sont victimes de leurs prédateurs naturels, fouines, blaireaux, putois et renards.

hedgehog child 1759027 1920

Pour rappel, le hérisson bénéficie d’un statut de protection totale par l’arrêté du 23 avril 2007, il est protégé dans toute la Communauté Européenne, il est interdit de le détruire, de le transporter, de le naturaliser, de le mettre en vente en application des articles L. 411-1, L. 411-2 du Code de l’environnement.
N’oublions pas que le hérisson est l’ami du jardinier, il est un allié pour protéger nos potagers !

Pour en savoir plus
Adresses des centres de faune sauvage
Source : http://www.cpepesc.org

actuassos

 

 

actufne

     logo fne

Actu FNE