Blaireau commun
Actualité
Insecte Biodiversité

Blaireaux : enterrons la vénerie

Publié le 3 avril 2020

L’année 2020 à été celle de plusieurs initiatives renouvelées de notre fédération et ses associations membres contre la pratique de vénerie sous terre du blaireau, et notamment contre les récurrents arrêtés préfectoraux autorisant chaque année des périodes complémentaires d’autorisation.

Au niveau national, dans une initiative portée par le réseau AOC (Alliance opposants chasse), notre fédération à choisi de rendre visible son soutien avec d’autres fédérations régionales , sa fédération nationale et plusieurs autres réseaux associatifs, à une lettre ouverte portée vers nos parlementaires, nos ministres et notre chef d’état pour l’établissement d’une loi interdisant la vénerie sous terre.

Une pratique barbare

En région, La fédération d’associations France Nature Environnement Centre-Val de Loire, sa fédération nationale France Nature Environnement, de même que de nombreuses autres associations, personnalités, élus et parlementaires, ont aussi exprimé leur soutien à la maire de Valaire (41), dans sa lutte contre cette pratique cruelle, qui rappelons-le, est interdite dans de nombreux pays européens. La vénerie sous terre est une pratique de chasse par déterrage. Les blaireaux sont bloqués plusieurs heures au fond de leur terrier par les chiens et les veneurs qui bouchent les sorties. Un trou est creusé pour les sortir avec des pinces. Les blaireaux ainsi chassés endurent un stress très important et sont souvent blessés par les chiens lors de l’extraction, avant d’être tué au fusil ou à l’arme blanche.

Le blaireau est cependant une espèce peu abondante, qui ne prolifère pas. C’est une espèce protégée par la Convention de Berne, et ni la chasse ni le déterrage ne doivent mettre sa population en péril. Il subit déjà une importante mortalité routière et les activités humaines (routes, habitations, cultures) ont réduit son territoire.

Une espèce non-nuisible, et pourtant

La pratique de déterrage vient s’ajouter aux menaces qui pèsent déjà sur cette espèce. Elle s’étend en France durant toute la période d’ouverture de la chasse, du mois de septembre au 15 janvier de l’année suivante. Elle est cependant de manière récurrente autorisée par les préfectures durant une période complémentaire, du 15 mai à l’ouverture suivante de la chasse. Le blaireau est ainsi l’espèce qui subit la plus longue période de chasse de tous les mammifères en France. De plus, au mois de mai, les jeunes blaireaux ne sont pas encore indépendants et devraient bénéficier d’une protection légale.

En région Centre-Val de Loire, cinq des six départements ont encore autorisé une période complémentaire pour la vènerie sous terre en 2020 : l’Eure-et-Loir, le Loiret, le Cher, l’Indre-et- Loire et le Loir-et-Cher. Et ce, malgré de précédentes décisions des tribunaux administratifs les annulant ; notamment pour l’Indre en 2020 (après un recours de 3 ans porté par Indre Nature en 2016), ou encore pour la période complémentaire de saison 2019-2020 en Loir-et-Cher, porté par Sologne Nature Environnement et Perche Nature avec la contribution de l’ASPAS (Association pour la protection des animaux sauvages); décisions qui devraient légitimement faire jurisprudence.

 

Pour aller plus loin

Actualité
Affiche ECB 2023
Insecte Biodiversité

[SAVE THE DATE] ECB : l'événement dédié à la réussite de votre transition écologique arrive !

Publié le 9 janvier 2023
Face à la crise climatique, l’Accord de Paris sur le climat vise à limiter le réchauffement…
Actualité
Affiche
Insecte Biodiversité

Webinaire 2/2 - Mieux comprendre les politiques biodiversité en région Centre-Val de Loire

Publié le 27 octobre 2022
Préserver la biodiversité est indispensable pour lutter contre la 6e extinction de masse du…
Actualité
affiche webinaire
Insecte Biodiversité

Webinaire 1/2 - Comprendre la stratégie nationale biodiversité

Publié le 12 octobre 2022
Préserver la biodiversité est indispensable pour lutter contre la 6e extinction de masse du…
Actualité
Affiche
Insecte Biodiversité

Vous intervenez sur le Bâti : pensez Biodiversité !

Publié le 10 octobre 2022
Vous rénovez un bâtiment et vous souhaitez sauvegarder la faune présente, ou créer un nid…